Données statistiques

Interprétation des chiffres sur les bénéfices et les risques

Les données statistiques et en particulier les chiffres en apparence élevés concernant le risque d’un événement indésirable peuvent être déroutants. Un risque décrit la possibilité qu’un événement indésirable survienne. Cela n’indique en rien que cet événement va se manifester chez vous.

 

Le contexte est important pour évaluer les chiffres de façon correcte. Et: tous les gros titres accrocheurs concernant les médicaments ne sont pas basés sur des faits avérés. Deux exemples.

 

Exemple 1

Les données cliniques montrent que le risque est de 50% plus élevé chez les femmes que chez les hommes.

Cela dépend. La phrase compare les risques de deux groupes de personnes. Elle ne dit pas combien d’hommes et de femmes sont effectivement concernés. Si la phrase se réfère par exemple à trois femmes et deux hommes d’un groupe de deux millions de personnes, le danger est relativement faible.

 

Exemple 2

Statistiquement, l'effet secondaire survient chez 20% de tous les patients traités par le médicament.

La phrase dit: l’effet secondaire survient chez 20 personnes sur 100 qui prennent le médicament. Si vous utilisez le médicament, votre risque s’élève à 1 sur 5. Dans le monde de l’évaluation du risque, c’est un chiffre relativement élevé. Néanmoins: l’effet secondaire ne se manifeste pas chez la grande majorité des patients de cet exemple, soit 80%.

 

Arrêter de prendre un médicament de son propre chef n’est cependant pas une bonne idée. Lorsque vous avez des hésitations, vous devriez d’abord en parler à votre médecin ou votre pharmacien avant de modifier de vous-même votre traitement.

L.CH.COM.BHC.09.2016.0364-DE/FR