Idées innovantes | Un jour, son cœur battra Bayer.

Pour devenir quotidienne, l’innovation doit se vivre dès l’enfance. C’est exactement ce que font ces enfants avec leurs idées novatrices: ils sont confrontés à des problèmes quotidiens qu’ils résolvent de façon innovante et amusante.

Bayer, c’est aussi une culture de l’innovation
Avec nos solutions innovantes, nous cherchons à faire bénéficier nos clients et la société d’une véritable plus-value dans les domaines de la santé et de la nutrition. Nos compétences dans le secteur de la recherche et du développement, ainsi que notre réseau global d’innovation ouverte (open innovation), constituent la base de cette stratégie.

L'innovation et le savoir-faire de nos collaborateurs forment la base de notre succès d'entreprise. Pour faire avancer l'innovation, nous élaborons continuellement de nouvelles molécules, de nouvelles technologies et de nouveaux modèles commerciaux dans nos centres de recherche, nous investissons dans des projets de recherche et de développement, favorisons le perfectionnement de nos collaborateurs et élargissons nos activités par le biais d'acquisitions et de coopérations avec des partenaires externes.

Investissement dans la recherche et le développement
En 2017, Bayer a dépensé 4,504 milliard d'euros pour la recherche et le développement. Dans le monde entier, quelque 15'000 collaborateurs travaillent dans les domaines de recherche et développement.

En plus des investissements dans la recherche et le développement, nous favorisons chez Bayer une culture de l'innovation, qui se base sur une attitude ouverture envers de nouvelles approches et une collaboration interne pluridisciplinaire. Nous renforçons notre compétence grâce à la promotion d'un réseau national et international d'excellents scientifiques et l'élargissons par un échange avec des partenaires externes.

Les coopérations et alliances avec de hautes écoles leaders, des institutions de recherche officielles et des entreprises partenaires sont complétées par des incubateurs, du crowdsourcing et des centres d'innovation («Science Hubs») en Asie et aux USA, pour viabiliser l'accès à un potentiel d'innovation externe. Certaines de nos coopérations sont soutenues par financement public.

Kemal Malik

Pour moi, l’innovation a surtout contribué à l’accroissement de l’espérance de vie dans le monde. Au moment de la création de Bayer dans les années 1860, l’espérance de vie était de 40 ans en moyenne dans les pays occidentaux. 150 ans plus tard, elle a doublé et est passée à 80 ans – grâce à l’innovation, à la science et à la technologie. Aux personnes qui affirment que l’innovation ne sert qu’aux grands groupes, je répondrai qu’elle nous permet surtout de vivre mieux et plus longtemps. Peut-il y avoir une réalisation plus noble?

L.CH.COM.BHC.06.2018.0658-DE/FR